Champignons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Champignons

Message  Salsepareil le Mer 5 Oct - 11:18

Champignons

Par les bois détrempés, la douce odeur, en automne,
Des mignons champignons aux bérets mis de guingois,
Bruns, gris, blancs, ou d'un bel écarlate, avec des pois,
Touche au fragile oubli, le réveille et l'aiguillonne...

Les odeurs de labours, le soir, quand au crépuscule
Les gens rentraient des champs, survolés par des corbeaux...
Ça sentait le cuir neuf des cartables, lourds de beaux
Livres à recouvrir ; la trouille de la férule

Claquant sur le bureau de la maîtresse à l'école !
Les poèmes qu'on doit réciter à tour de rôle...
Francis Jammes, «l'âne si doux», Emile Hinzelin,

«C'est une énigme que la vie !» Autant de poèmes
Insipides et chers ! La classe aux vitrages blêmes,
Et la Fille aux cheveux noirs, au rire cristallin...



Dernière édition par Salsepareil le Mer 5 Oct - 14:56, édité 1 fois

Salsepareil

Messages : 561
Points : 947
Réputation : 30
Date d'inscription : 09/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champignons

Message  pierrot le Mer 5 Oct - 14:50

J'aime bien ce sonnet hétéromètrique à mi chemin entre le verlibrisme et le classicisme.
Non que je sois fan du genre, mais ici le sujet s'y prête. Les images sont si chouettes qu'ont se fiche un peu de la forme.


pierrot

Messages : 212
Points : 406
Réputation : 9
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 76
Localisation : Sud Finistère

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/000343330251db2cca82d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champignons

Message  Salsepareil le Mer 5 Oct - 15:07

Cher Pierre, vers de 6+7 = 13 pieds, ça donne vraiment petit air "prose", familier, "sans rien qui pèse ou qui pose" comme disait Verlaine. Le changement de rime aux quatrains fait "virer", me semble-t-il, le sonnet "au souvenir" alors qu'on ne s'y attendait pas encore, et articule autrement un tissu quasiment sans verbe,
avec le statisme des images du passé... C'est une tentative, à propos de laquelle ta réaction me semble plutôt positive. (J'aime bien tes commentaires à toi, parce que tu t'y expliques : C'est précieux.) J'en suis content.
Pour Bertrand, est-tu au fait de ce qui se passe ? Son avis m'importait aussi... pas spécialement pour seulement des louanges qui en soi m'importent peu, mais pour voir à travers lui aussi, comment "ça se passe", et si à son avis le poème "marche"...

Salsepareil

Messages : 561
Points : 947
Réputation : 30
Date d'inscription : 09/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champignons

Message  pierrot le Mer 5 Oct - 15:40

Du coup j'ai relu le poème de Verlaine. Je vais en faire mon miel.
Je ne m'en souvenais que très vaguement.
Par exemple j'avais oublié ce quatrain

Fuis du plus loin la Pointe assassine,
L’esprit cruel et le Rire impur,
Qui font pleurer les yeux de l'Azur
Et tout cet ail de basse cuisine !


Smile

pierrot

Messages : 212
Points : 406
Réputation : 9
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 76
Localisation : Sud Finistère

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/000343330251db2cca82d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champignons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum