Nocturnes (37)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nocturnes (37)

Message  Salsepareil le Mar 25 Oct - 8:50

37. Nocturne des oubliés

à Bertrand

Nous avions oublié combien les humains

Ont de peine à vivre

C'est si loin la Somalie ou l'Érythrée Tous ces pays qu'on connaît à peine

Sinon par de merveilleuses photos sur les brochures des agences de voyage

Architectures de ruines splendides Lumière exotique

Femmes en linges colorés, émouvants petits enfants

Souriants, sur fond de palmiers et déserts qu'au loin limite la mer



Avant la Crise insidieusement nous avions été gagnés

Par la disparition de l'imagination

Et par l'involontaire insensibilité des riches



La Lune était devenue espace conquis

Site de prospections futures

Avec les photos du clair-de-Terre

Fini le fragment de rêve argenté qui venait chaque nuit

Décliner dans le ciel une courbe nouvelle

Pour agrémenter notre besoin d'Inaccessible

Telle une pomme mordorée en haut de l'arbre

Offre à l'enfant une occasion d'imaginer dans quel délice

Il croquerait s'il était assez grand pour la

Décrocher Mais


Qu'elle tombe par hasard pour inspirer Newton

Ou qu'un jardinier à l'échelle accepte de monter pour la cueillir

Et c'est la déception : la voici difforme ou moisie

Exactement comme un amour qui aurait mal tourné



Des Années Merveilleuses que nous reste-t-il alors hormis

Notre gorge nouée à la perspective de la séparation

Notre cœur à quelques souvenirs qui étiquettent les objets

Qu'on voit chez ceux qu'a frappés le veuvage

Ce cadre avec un beau garçon près d'une jeune et jolie fille :

Seul reste l'un des deux dont le visage

Ressemble à notre pomme en haut de l'arbre

Réduite et ridée à l'instar d'une tête Jivaro

Tavelée ici ou là par les stigmates de dures années de vie



Ô visages blessés par tous les accidents de l'existence

Au cours desquels l'Inaccessible un moment s'est fondu dans l'Irrémédiable

La futur dans le passé - gardiens démoniaques du Temps qui rendent

Les ans féroces aux humains au point qu'ils s'efforcent d' o u b l i e r

En s'enivrant de richesse de pouvoir et d'inhumanité

Hideuse

L a M o r t harpiste au-dessus de toutes les têtes

Tramant en grimaçant absurdement d'occultes passes magnétiques

Dont l'une ou l'autre chaque fois rompt le fil d'une vie.



Dernière édition par Salsepareil le Mar 25 Oct - 10:56, édité 2 fois

Salsepareil

Messages : 567
Points : 959
Réputation : 30
Date d'inscription : 09/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nocturnes (37)

Message  Bébert II le Mar 25 Oct - 9:25

J'ai lu. Je ne peux pas dire quelque chose d'intelligent. alien

Bébert II

Messages : 200
Points : 272
Réputation : 3
Date d'inscription : 30/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nocturnes (37)

Message  Salsepareil le Mar 25 Oct - 10:57

Merci, c'est une forme d'avis tout à fait suffisante ! cat

Salsepareil

Messages : 567
Points : 959
Réputation : 30
Date d'inscription : 09/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nocturnes (37)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum