Au dispensaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au dispensaire

Message  Adonis le Mer 12 Avr - 19:59

Parmi les longs couloirs qui s’étendent sans fin
-Bacilles dans le corps souffrant du dispensaire-
Il progresse. Sa main, nerveuse et maigre, serre
Son mouchoir qu’un crachat tache de sang carmin.

Un sourire, parfois, sur son visage éteint
Vient fugitivement mettre un trait de lumière
Quand, faibles, il entend de l’enfance éphémère
Résonner les échos sous son pas incertain.

Captif du blanc silence où, lancinante, flotte
L’âcre odeur du phénol et de la créosote,
Où des jours, fil à fil, l’étoffe se défait,

Il regarde sans voir, le front à la fenêtre,
Dans le parc assoupi les feuilles d'or d'un hêtre
Qui dansent au vent noir leur funèbre ballet.

Adonis

Messages : 88
Points : 154
Réputation : 6
Date d'inscription : 10/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum